Entrevue de l’actrice Julie Benz au TGS Toulouse

Pour fêter ses 15 ans, le TGS Toulouse avait convié bons nombres d’invités ce 26 et 27 novembre au MEET. Nous avons eu la chance de rencontrer pour une interview Julie Benz alias Darla dans « Buffy contre les Vampires » et « Angel », Rita dans « Dexter », Robin dans « Desperate Housewives », le Maire Amanda dans « Defiance », et bien d’autres personnages au fil de sa carrière.

Bonjour Julie, en mars 1997 la série « Buffy contre les vampires » voit le jour. Qu’est-ce que cela vous fait que Darla soit le tout premier personnage qui apparaît à l’écran ?

C’était vraiment un honneur, encore plus maintenant des années après alors que le show est toujours un succès et populaire, c’est un honneur d’être le premier personnage que l’on voit dans la série.

Darla dans « Angel » et Rita de « Dexter » ont eu des morts qui ont marqué les esprits des spectateurs, mais qu’elle est celle qui vous a le plus touchée ? Le sacrifice de Darla ou le bain sanglant de Rita ?

Darla est morte de nombreuses fois, donc la fois où elle est vraiment morte, j’étais vraiment en accord avec cette scène. Darla a été ramené à la vie et elle était déjà morte. Rita est une humaine, elle ne peut mourir qu’une seule fois. Je dirais donc que c’est la mort de Rita qui m’a le plus touché. C’était la plus contrariante aussi, parce que je n’étais pas au courant que ça allait arriver.

Dans « Dexter », le rôle de la femme flic ne vous a pas été attribué mais vous avez eu la chance d’incarner à plusieurs reprises ce genre de figure au cinéma, notamment dans « Les anges de Boston 2 », en Téléfilm pour « Taken à la recherche de Sophie Parker », et aussi en mode série dans « Hawaï 5.0 ». Quel est celui où vous avez pris le plus de plaisir à jouer un membre des forces de l’ordre ?

Dans « Les anges de boston 2 » qui était définitivement le plus marrant ! À cause de l’accent. J’ai dû apprendre à faire tourner un pistolet, parce que mon personnage est badass au milieu d’hommes. Elle est tout aussi forte et intelligente que tous les hommes qui l’entourent. Jouer ce personnage c’était le plus plaisant, au-delà d’un challenge.

Justement dans ” Les anges de Boston 2″, vous jouez très bien de la gâchette, digne d’une véritable Texas ranger. Avez-vous pris des cours ?

J’ai eu un coach pendant deux semaines avant le tournage pour apprendre. Ensuite je pratiquais tous les jours mais avec parcimonie, car l’un des muscles de votre main se contracte quand on s’amuse à tourner le pistolet. Si on le fait trop, cela fait vraiment, vraiment mal. Je le faisais 3 ou 4 fois par jour pendant 10 minutes. Sean Patrick Flanery m’a appris à créer une routine. Pour lui c’est si naturel.

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de faire partie du film “Circle”, un thriller psychologique à huis clos où l’on assiste aux travers de la nature humaine ?

On m’a envoyé le script du film et j’ai été fasciné. D’abord c’était une version science-fiction de « 12 angry men » (film avec Henry Fonda de 1957). C’était un challenge d’être forcée de rester dans un seul endroit, complètement bloquée, sans pouvoir faire de mouvement. C’était incroyable de faire un tel film. J’étais fascinée aussi par le personnage, l’aspect de la réalisation et l’histoire.

Ce film est magnifique !

Merci, on en est tous très fier !

Vous pouvez l’être. Vous avez retrouvé d’ailleurs Mario Miscone sur « Dark/Web », une série genre thriller horrifique où vous prêtez votre voix à une application de covoiturage, la sombre justicière Rideshare.

Oui, c’était les mêmes producteurs que dans « Circle ». Quand ils ont fait « Dark/Web », ils me voulaient dans une partie de la série. Mais je ne pouvais le faire parce que je travaillais déjà sur un autre projet. Ils m’ont demandé si je pouvais être intéressée pour faire « la voix de la voiture », l’application de covoiturage et j’ai dit : « Bien sûr ». J’y suis allée et je l’ai fait. C’est flippant et sombre, mais j’adore !

Je sais que vous n’aimez pas voir les projets où vous avez joué, car ils perdent de leur magie, mais là : avez-vous vu la 1ère saison de Dark/Web avec ses histoires et les méfaits d’un monde connecté montrant les dérives des réseaux sociaux et du Dark Web ?

Non je ne l’ai pas regardé. J’aimerais bien la voir, mais je ne sais pas où la trouver.

Oh, En France, elle est disponible sur Amazon Prime.

Sur Amazon Prime, d’accord, je vais regarder ça !

Avez-vous des projets ?

Oui ! Un film indépendant « The Midway Point ». Je voulais vraiment en faire partie car le directeur est jeune, il a 20 ans. Et, il est aussi autiste. Pour moi, la représentation de différents types de personnes à Hollywood, c’est très important ! C’est l’histoire de la première fois où il est tombé amoureux. Il est vraiment incroyable et je sais qu’un jour il sera quelqu’un de grand.

Merci beaucoup Julie, pour cette entrevue.

Oh, merci beaucoup (en français).

LES FILMS ET SERIES AVEC JULIE BENZ

Si, vous aussi, vous souhaitez découvrir la série Dark/Web, direction Amazon Prime tout comme pour visionner l’intégrale de « Dexter » et « Hawaï 5.0 ». Les intégrales de « Buffy contre les vampires » et « Angel » sont disponibles sur Disney+ et enfin, sur Netflix, les films « Les anges de Boston 2 » et « Circle » que nous vous conseillons fortement.

L’AUDIO DE L’INTERVIEW 

Et si vous voulez écouter cette interview en audio, nous vous donnons rendez-vous sur le site de Radio Esprit Occitanie dans l’émission « Ma préférence » pour un retour TGS ce samedi 03 décembre à 15h30 où l’entrevue avec Julie Benz sera diffusée dans son intégralité. Après, elle sera disponible dans la rubrique : podcast. N’hésitez pas à suivre l’Instagram de l’émission.

Traduction : Chelyann Ahamada  – radio Esprit Occitanie

Photos mise en avant : TGS Toulouse et YanRB

Please follow and like us:
Pin Share
+1
0
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Laisser un commentaire