Une dernière ratée pour le Tef ce dimanche ! Mais l’espoir demeure !

Dernier match à domicile de l’année 2022 pour Nos Violets ce dimanche , Coupe du Monde oblige. Avec la réception d’un « européen » en la personne de Monaco. Des duels en altitude qui, sans pour autant démériter, n’ont pas encore souri au Téfécé cette saison. L’occasion était donc belle, sous un soleil radieux et une affluence une fois encore au delà des 20 000 âmes, de relancer la machine après la gifle lensoise .

Peut être le bon moment pour secouer les troupes a dû pensé Coach Montanier qui effectuait plusieurs changements notoires par rapport au XI battu en Artois. Keben préféré à Desler à droite, Nicolaisen de retour de suspension en charnière, et Aboukhal en pointe pour suppléer Dallinga ou Chaibi qui avaient occupé le poste précédemment.. Birmancevic aligné sur le flan gauche. On avait pas vu pareil turn-over depuis longtemps !

Au rang des curiosités de ce match, à noter le retour du « bonbon » ( c’est ainsi que l’avait surnommé Pascal Dupraz) Wissam Ben Yedder sur les terres qui l’ont fait roi avant de devenir prince de Monaco via Séville. 71 buts en Violet pour celui que Coach Montanier qualifiait de « phénomène » en    conférence de presse d’avant match.

Après un coup d’envoi donné par Big Flo et Oli, le ballon pouvait commencer à rouler …

Et d’assez belle manière d’ailleurs avec un Tef appliqué et conquérant dès les premières minutes . C’est pourtant les visiteurs par Minamoto qui firent passer le premier frisson dans le Stadium après un lob bien senti qui passa de peu à côté ( 9 ème) , imité peu après par un inssaissable Golovin qui voyait sa frappe repoussée par un Max Dupé dans la lignée de sa saison ( 12ème) .

Côté  toulousain, il fallut attendre la 27ème et un enchainement entre Aboukhal et Bibiche pour trouver trace d’une frappe au but. Mais l’arrière garde violette n’était pas inquiétée pour autant, dans une partie agréable et disputée sur un rythme alerte. Il fallut encore une parade « spéciale max »sur une frappe de Golovin pour ne pas rentrer aux citrons en désavantage ( 42 ème)  ! Quelle saison sortie par Dupé ! Fabien Barthez présent dans les travées, semblait apprécier en connaisseur .

Il ne fallait pas arriver en retard à la reprise car Golovin expédiait un amour de ballon dans la lucarne d’un Dupé battu ( 01, 46ème) . Anesthésiés par ce but, les Violets tentaient d’insuffler un peu de sang frais avec les entrées conjointes de Dallinga et Chaibi.

C’est ensuite Embolo qui doublait la mise esseulé au second poteau, ce qui provoquait la colère de Sylla qui attendait de pouvoir rentrer sur le côté.

La dernière demie heure fut pleine de bonnes intentions côté violet, mais trop d’approximations dans la dernière passe empêchaient d’inquiéter un bloc monégasque compact et prompt à jaillir en contre. D’autant que désormais planait la menace «  Wissam », ovationné à son entrée en jeu. L’écart semblait réel entre les deux formations ce jour et c’est en bon gestionnaires que les joueurs de la Principauté assuraient leur victoire acquise sans trop de discussion possible.

C’est donc avec un goût amer que le Tef disait au revoir à son public pour 7 longues semaines qui serviront à reposer les corps et les têtes afin de repartir frais pour l’objectif du club. D’ici là, dans quelques jours, il faudra se rendre chez un autre « gros », Rennes. Gageons que l’équipe aura a cœur de finir ce premier « bloc » sur une excellente note.

La réaction du Coach Montanier en conférence de presse :

Ma déception, c’est surtout qu’on n’a pas joué à notre niveau habituel. J’aurais aimé voir mon équipe qui joue à son niveau face à Monaco, car pour les battre, il faut absolument être au mieux. Aujourd’hui, on a été très en dessous tant sur le plan technique, collectif, physique… On voulait emballer le match, on a plutôt bien démarré lors des 10 premières minutes, mais ensuite, on a vu que nos enchaînements ne passaient pas, qu’on avait beaucoup de pertes de balles faciles ou dans des zones dangereuses. On voulait être bon au milieu et dans les deux zones de vérités et finalement, on a été bon nulle part. Le score est logique.

Please follow and like us:
Pin Share
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Une réflexion sur “Une dernière ratée pour le Tef ce dimanche ! Mais l’espoir demeure !

  • 07/11/2022 à 10h51
    Permalien

    C’est vrai que cette saison Monaco en a dans le buffet !! Top 4 pour eux en fin de saison

    Répondre

Laisser un commentaire