Le Tef renoue avec la victoire face à Reims ! Champagne !

Pas encore « l’odeur du sang », pas encore l’urgence absolue,mais un rendez vous déjà crucial qui attendaient nos Violets cet après midi pour la réception de Reims, pour le compte de la 7ème journée de Ligue 1. Défaits 3 fois en une semaine, l’occasion était belle de refaire tourner le compteur à points devant un Stadium encore une fois généreusement garni ( 21315)

C’est avec un onze légèrement remanié que le TFC se présentait, eu égard à l’absence pour blessure de Ratao la semaine dernière à Clermont . Le nouvel arrivant Birmancevic, déjà surnommé «  Birma » allait être chargé d’animer le flanc toulousain, en compagnie de ….

Pour le reste, rien de nouveau, on ne change pas une équipe qui …joue ! Avec le retour d’une défense à 3 axiaux et le retour de Moussa Diarra dans le 11. Une formule qui, à défaut de payer, avait convaincu contre Paris.

Le pressing très haut des hommes de Montanier étouffait quelque peu les Rémois en début de rencontre. Il s’en fallut de peu que Spiering n’ouvre le score à la 4 ème, en embuscade après le renvoi d’un corner de VDB . La frayeur suivante seraà mettre au crédit des visiteurs sur une relance mal ajustée de Dupé. Fort heureusement «  Max » se rattrapait aussitôt ( 8ème). Le centre au cordeau de Desler à la 9 ème trouvait ensuite Dallinga qui croisait trop sa tête ! On retrouvait ensuite Desler pour un amour de ballon par dessus la défense que Chaibi ne parvenait pas à mettre hors de portée du gardien ( 25ème) . Un match enlevé avec des intentions de part et d’autre. Agréable àsuivre.

On le sentait en jambes depuis le début, c’est Abouklal qui allait délivrer le Stadium après un superbe appel en profondeur bien lu par Chaibi. Sa frappe du gauche , qui n’est pas sans rappeller celle contre Nantes, faisait mouche et libérait un Stadium qui en avait bien besoin ! ( 1-0 32ème). C’est sur ce  score que la mi temps allait être sifflée, non sans avoir vibré une dernière fois sur une nouvelle combinaison Chaibi-Abouklal, cette fois ci (mal) conclue du droit,de peu à côté ( 44me) ;

Cafouillage dans la surface toulousaine au retour des vestiaires, il s’en fallut de peu que les Rémois ne reviennent à hauteur. Plus de peur que de mal, mais la mainmise toulousaine était moindre en ce début de deuxième acte. Le bloc équipe reculait, et il fallait un Nicolaisen impérial dans les airs pour repousser les velleités des champenois.

Sur un contre mené par Dallinga ,c’est encore Abouklal qui prenait la défense de vitesse et obligeait Flips à une faute en position de dernier défenseur : carton rouge logique, n’en déplaise à un Oscar Garcia furibond en tribune de presse.

Sur un déboulé de Keben c’est « Birma » qui voyait le cadre se dérober et l’occasion de se donner un peu d’air en cet après midi étouffant… La libération ne viendra pas non plus d’Ado, idéalement servi par « Birma » après un contre éclair déclénché par un bonbon d’ouverture de VDB

Dans une fin de match décousue, ou le Tef aurait pu doubler la mise à deux reprises, le dernier frisson sera rémois avec une frappe aux 25 mètres qui viendra lécher le poteau de Max Dupé.

L’essentiel était de retour, une victoire dont tout le monde se contentera dans le contexte actuel.

Place à un périlleux déplacement à Lille Samedi prochain 20h! Forza Viola !

 

Philippe Montanier, en conférence de presse : Ce soir, on va surtout retenir la victoire . Elle nous fait très plaisir por nos supporters qui nous ont soutenus depuis le début de la saison et qui sont recompensés. C’est notre premier clean sheet de la saison,cela compte aussi, offensivement on aurait du se mettre à l’abri, nous avons trop vendangé. Néanmoins, on a montré du caractère, ce qui était important après une semaine à 3 défaites.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Laisser un commentaire