Une association propose d’adopter des poules pour les sauver de l’abattoir

Plus de 2 000 poules d’élevage ont été sauvées de l’abattoir et seront disponibles prochainement à l’adoption. C’est l’association Champs Libres aux Poules qui est à l’origine de cette belle initiative. 

Ce n’est pas la première action de sauvetage de l’association. Le mois dernier, 1 000 poules avaient également été sauvées de l’abattoir avant de pouvoir rencontrer leurs nouvelles familles. Il s’agit de poules rousses de 18 mois, élevées en bio, pour leurs œufs. Ces poules ne pondent plus assez pour les producteurs, mais elles pondront suffisamment pour des particuliers. Cependant, il ne faut pas s’étonner de leur apparence physique, certaines sont parfois déplumées et un peu stressées, résultat des conditions de vie dans certains élevages.

« Les poules d’élevage sont envoyées à l’abattoir après 18 mois d’existence, explique la Nordiste d’origine, alors qu’elles peuvent vivre environ 5 ans, je pense que c’est un gâchis de vie animale. Les poules sont d’excellents animaux de compagnie, en plus de pondre encore 200 œufs par an une fois sorties de l’élevage, elles s’adaptent très vite à la vie domestique, elles mangent dans la main, vont vous suivre partout, ne sont pas agressives, se laissent caresser, sont douces avec les enfants, bref ce n’est pas du tout des animaux couillons qui sont seulement là pour pondre », explique Heidi Carneau, la fondatrice de l’association Champs Libres aux Poules, à nos confrères de La Dépêche. 

Adopter une poule, c’est sauver une vie.

Les prochaines journées d’adoption auront lieu le 28 août, un peu partout en Occitanie. Pour pouvoir adopter et sauver l’une de ces poules, il faut préalablement remplir un formulaire sur le site internet de l’association. 

L’association Champs Libres Aux Poules 

Fondée l’an dernier par Heidi Carneau, l’association s’est donc engagée dans la protection des poules pondeuses d’élevage. Ces animaux sont destinés à l’abattoir dès leurs 18 mois ; et l’association se charge de leur porter secours en leur trouvant des familles d’adoption. Depuis la création de l’association, ce sont 9818 poules qui ont pu être sauvées.

Ayant déménagé dans le Gers en 2019, Heidi ne se doutait pas que 6 mois plus tard elle se lancerait dans cette aventure incroyable. Un élevage de gallinacés voisin déclenche son ambition ; une première opération organisée en seulement 2 jours lui permet de trouver une nouvelle vie pour près de 400 poules. L’enthousiasme général la motive pour organiser rapidement une deuxième, puis troisième opération. Depuis, les sauvetages s’organisent de façon quasi mensuelle, avec un réseau de bénévoles motivés en constante croissance.

Leur engagement est pluriel. L’association s’est donné pour mission l’éducation des propriétaires de ces animaux et du grand public (quel cadre de vie leur offrir, quels soins leur apporter, savoir anticiper et reconnaitre les problèmes…) ; mais aussi de faire évoluer les mentalités afin que les poules soient perçues comme des animaux de compagnie à part entière.

Please follow and like us:
Pin Share
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Laisser un commentaire