SportsTFC

TFC : La Metz est dite !

Après un long mois d ‘exil qui aura vu le TFC parcourir le pays de bout en bout (Lens, Marseille) et s’offrir une escapade européenne en Belgique, le temps était venu de renouer avec le public toulousain avec la réception de Metz ce dimanche. Le soldat Aboukhlal tombé au combat, Spierings de retour au bercail, il s’en est passé des choses depuis la réception de Clermont. L’occasion était donc belle de refaire tourner le compteur, et n n’a de cesse de l’appeler de nos vœux, d’offrir à nouveau le parfum de la victoire au peuple violet (dernière victoire en février face à Rennes).

Après une incroyable ovation à la mémoire de Brice (14 ans déjà, on t’oubliera jamais !) et sous un soleil de plomb, le temps était venu d’en découdre.

Le premier frisson allait être messin, et il fallut une incroyable maladresse de Sabaly pour ne pas climatiser d’entrée un Stadium sous la fournaise.

La possession redevenait rapidement violet, Desler et Donnum donnant le tournis à l’arrière garde Messine. Le jeu s’équilibrait ensuite, englué dans un faux rythme.

Une belle phase de possession toulousaine voyait Suazo trouver Donnum au second poteau, qui avec beaucoup de sang-froid servait Schmidt esseulé plein axe. L’allemand, rageur, ne manquait pas l’occasion d’ouvrir son compteur personnel et de libérer quelque peu les 25 000 âmes présentes, qui se demandaient déjà comment sortir du guêpier grenat. S’ensuivirent quelques minutes de folie ou le KO ne semblait pas loin !

Superbe mouvement Gelabert Suazo pour une tête de Dallinga qu’Oukidja sortait magnifiquement ! Quelle période toulousaine ! Décomplexés, libérés par ce but nos Violets se lâchaient enfin ! Malgré un Oukidja des grands jours (sur Dallinga puis Gelabert) la « Metz » n’était pas totalement dite ! Il fallut s’en remettre une nouvelle fois à ce côté droit en feu pour voir Desler trouver Dallinga qui devançait le portier algérien. 2-0 aux citrons et le remake de nombreux buts marqués de la sorte la saison dernière. De quoi aborder sereinement le deuxième acte, une fois écartés les vieux démons de ces dernière semaines (rejoints face à Clermont, Union Saint Gilloise et Lens).

La deuxième période fut à nouveau enlevée et enjouée. Nos Violets injectaient du sang frais, les Messins ne fermaient pas le jeu. Sur une récupération haute, Begraoui, entrant dynamique, servait Bangré qui lui-même poussait le cuir vers Magri (trio de “supersubs”). Celui-ci, qui aime décidément flirter avec les lucarnes du Stadium (cf son but face à Clermont) ne laissait aucune chance à Oukidja. 3-0. Les devoirs avaient été faits. Le coach avait même pu, donnée nouvelle à considérer cette saison, faire tourner son effectif en vue de l’Europe. Une après-midi sans ombre au tableau comme on les aime ! Rendez-vous Jeudi face à Lask !

Please follow and like us:
Pin Share
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Une réflexion sur “TFC : La Metz est dite !

Laisser un commentaire