Reportage exclusif : l’Aude au lendemain des terribles inondations du week-end.

Depuis la nuit du dimanche 14 au lundi 15 octobre, l’Aude est ravagé par des inondations meurtrières qui ont fait 13 morts et plusieurs blessés dont au moins 8 graves et mis des milliers de personnes hors de chez eux. Cette crue est un épisode sans précédent depuis 1891, dans le département. Ce phénomène serait la conséquence, selon certains, d’une urbanisation massive, pour d’autre elle est directement liée au changement climatique qui a déjà débuté et va aller en s’amplifiant dans les années à venir. Pour sûr, une et l’autre des causes potentielles ne sont pas incompatibles et vont malmener encore de plus en plus les populations des quatre coins du globe. Pour participer, c’est en fin de cet article.

Il était 3h du matin, lorsqu’une vague s’est abattue sur un quartier de Trèbes dans l’Aude, ville qui avait il y a seulement quelques mois connu un deuil national après l’attaque sanglante dans un supermarché de la commune.

“Tout d’un coup l’eau est montée jusqu’à faire un torrent dans la rue (…) et là une grande vague est arrivée et a envahi tout le quartier”, témoigne Patrick, un habitant qui a assisté à la scène. Une eau qui a tout charrié sur son passage et semé la terreur chez les habitants. “On a eu très peur, très très peur”, poursuit-il, encore sous le choc.

L’eau a été imprévisible et destructrice. Certains ont tenté de prendre la fuite, comme Mohammed avec ses trois enfants. “Dès que l’eau est entrée dans la maison, je suis parti chez un voisin qui vit au deuxième étage”, raconte-t-il. Le père de famille n’était propriétaire de cette maison que depuis quelques mois.

Le sors c’est également acharné sur Villegailhenc, un petit village à 5 km au nord de Carcassonne. Anne témoigne : “Je suis allée faire un tour dans mon village lundi matin après que les eaux se soient un peu retirées, c’est la désolation ! Inimaginable ! J’ai eu énormément de chance en comparaison à d’autres qui ont tout perdu et même leur vie. 2 dames âgées sont décédées et 1 disparu. Quelle tristesse !”

Tout n’est que désolation, le pont qui relie le village à Carcassonne s’est effondré, des rues sont éventrées, des maisons écroulées et inhabitables, et les voitures dans les rues sont encastrées et empilées les une sur les autres. Les habitants sont effondrés et impuissants…

Le Trapel qui traverse le centre du village est un petit ruisseau d’une vingtaine de cm, presque toujours à sec, dimanche avec les exceptionnelles précipitations il s’est transformé en véritable torrent de boue emportant tout sur son passage. L’eau est rentrée dans les maisons jusqu’à parfois 2 m de hauteur, les habitants sont montés dans les étages et d’autres carrément sur les toits. Ils ont été hélitreuillés par les secours. Dans les rues on trouve de tout : voitures bien sûr, mais aussi une cuve à fioul de chauffage, un fauteuil, des jouets d’enfants, etc…. et de la boue et des gravats.

Les secours et les aides s’organisent et la solidarité est extraordinaire. Les habitants manquent de tout. La moitié du village n’a plus d’électricité et le village entier n’a plus d’eau au robinet. Le Premier Ministre, Édouard Philippe, est venu lundi à la encontre des habitants, accompagné de 2 ministres dont la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Toute l’équipe de WebToulousain.fr apporte son inconditionnel et entier soutien aux personnes touchées par ces terribles inondations. si vous souhaitez apporter votre soutien, héberger des personnes, participer aux travaux et à la réhabilitation des logements ou faire un don, nous nous ferons un plaisir de vous mettre en contact avec les bons interlocuteurs. Pour cela remplissez le formulaire ci-dessous.

Pour faire un don aux associations locales c’est ici : https://morning.com/c/VBlSjc/Solidarite-Aude et à la Croix-Rouge.

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Romain Barthes

Romain, directeur de la rédaction mais aussi et surtout le fondateur du site et celui à cause de qui tout le monde a beaucoup de boulot. Ah oui et le logo aussi c'est de sa faute.

Laisser un commentaire