Baffie débarque Sans Filtre au Casino Barrière !

sans-filtreFais chier, je dois encore plancher sur un papelard pour WebToulousain. Ca me fout les glandes, en ce moment j’ai zéro inspiration et j’écris de la merde, j’en ai vraiment plein le cul de ce taf de journaliste à la mord moi le noeud.

Oups, veuillez excuser notre chroniqueur Damien, à la plume d’ordinaire si affinée. Il semble avoir été victime de façon temporaire du syndrôme du Sans Filtre ! (exercice de composition salutaire pour libérer les tensions cela étant).

Ca tombe bien, c’est justement l’objet de la prochaine pièce de la tournée des Théâtrales que nous vous proposons : Sans Filtre, de et avec Laurent Baffie.

Laurent Baffie, un nom qui parle à tous les amateurs de provoc, d’humour gras teinté de finesse et intelligence supérieure.

Si le doute vous habite, jetez un coup d’oeil à l’affiche et le ton sera donné : Baffie vous gratifie d’un bon gros doigt d’honneur, bien sûr pas à destination de vous spectateurs, mais plutôt comme une mise en abîme du personnage qu’il campe dans cette pièce.

Philippe Maurice, buraliste, qui se retrouve d’un coup sans filtre. Non pas dans son bureau de tabac (ça peut s’arranger) mais dans sa tête, et qui, par conséquent, dit tout haut ce qu’il pense, sans pouvoir se retenir.

Exemple :
– Tiens, vous ne prenez pas de croissants ce matin, Monsieur Maurice ?
– Non, à ce prix là, tu peux te les foutre au cul, connard !

Charmant, n’est il pas ? Au delà du recours à la grossièreté, qui fait toujours rire dans les chaumières, fussent elles toulousaines ou d’ailleurs, la pièce se pose en réflexion sur le politiquement correct, l’aspect policé et aseptisé que revêtent parfois nos relations humaines.

Au vrai, Baffie, alias Philippe, ne peut vivre convenablement avec cet handicap passager. Il va donc chercher de l’aide auprès d’une équipe de médecins soudés qui va essayer de résoudre le problème. De quelle façon ? Suspense… On retrouvera dans cette fine équipe Pascal Sellem (le compère de toujours, Jean Noël Brouté (il a de la chance que j’ai retrouvé mon filtre celui-ci…), Karine Dubernet ou Caroline Anglade. Qui ne seront pas de trop pour mesurer, et si possible, mettre fin à l’ampleur des dégâts.

 

Dans le rôle principal, Baffie excelle en odieux personnage. Qui d’autre que lui, trublion sans gêne du PAF pour représenter ce rôle qui lui va comme un gant ?

Bon, allez, je vous laisse les principales infos, et je me casse, j’ai pas que ça à foutre, moi (et merde, ça me reprend).

 

SANS FILTRE
de et Laurent Baffie, avec Pascal Sellem, Jean Noël Brouté, Karine Dubernet, Caroline Anglade
mercredi 3 mars 2016 à 20h30
Lieu : Casino Théâtre Barrière, Chemin de la Loge, 31000 Toulouse
05 61 333 777
Tarifs : 35 à 55 euros
Plus d’informations : www.casino-toulouse.com

Please follow and like us:
Pin Share
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Laisser un commentaire