Musique

La pop symphonique de Mika au Théâtre Antique d’Orange 

C’est à Orange qu’il fallait être hier soir. Mika, chanteur pop célèbre pour ses titres comme Relax, Grace Kelly ou encore Elle me dit, s’est produit sur la magnifique scène du Théâtre Antique pour 2h de show, et pas n’importe quel show.

Crédit : Mélanie VIVIES
Une scène prestigieuse

La liste s’allonge pour Mika : après un concert symphonique à Montréal, à Côme et Florence en Italie, à l’Opéra royal de Versailles en décembre 2020, puis deux dates à la Philharmonie de Paris l’année suivante, Mika investit pour la première fois les Chorégies d’Orange. Le programme promettait d’être prestigieux :  accompagné de l’Orchestre National Avignon-Provence dirigé par Simon Leclerc, du Chœur Région Sud guidé par Michel Piquemal, ainsi que les choristes Ida Falk Winland et Max Taylor, la setlist pop se transforme le temps d’une soirée vers des airs plus classiques. Ses succès mais aussi des titres moins connus du grand public ont été mis en lumière et son pour la soirée dans le lieu le plus emblématique de la ville.

Crédit : Mélanie VIVIES
Une setlist créée sur mesure

C’est une douce introduction musicale aux airs de bande annonce de dessin animé qui marque le début de la soirée. Mika entre en scène, vêtu d’un costume bleu et vert à motifs, tout sourire, avant de se concentrer pour lancer les premières notes de sa chanson Toy Boy. Tous les albums seront représentés à travers 19 chansons revisitées et arrangées par Simon Leclerc. La douceur de Happy Ending, l’énergie d’Elle me dit et de Boum Boum Boum, la douceur de Je sais que je t’aime ou la profondeur de Last Party … Le voyage continue même jusqu’en Afrique avec la bande originale créée pour le film Zodi et Tehu, Frères du désert sorti en 2023. Le vent s’invite également dans le théâtre, et malgré l’adaptation à ces conditions particulières, Mika affirme « Je n’ai jamais fait un concert dans un lieu aussi spectaculaire, ça c’est le Sud ! ».

Crédit : Mélanie VIVIES
Des mélodies et des textes

La musique permet de passer des messages d’espoir et d’acceptation sous toutes ses formes. Mika l’a bien compris : malgré des mélodies pour la plupart entrainantes, les sujets sont parfois lourds de sens. Il prend la parole pour expliquer Heroes, chanson dédiée aux héros du quotidien, mais aussi C’est la vie écrite à la suite d’un deuil personnel, et Jane Birkin sur le regard des autres. Le public est attentif à tous ces messages, il est réceptif, il est à la fois attentif et subjugué, il applaudit, chante, et de nombreuses standing ovations concluent les chansons.

C’est à la fois heureux et ému que Mika se retire de la scène, suivi par l’orchestre et les chœurs. Le public présent repart avec le souvenir d’un concert exceptionnel dans un lieu hors du commun, qui sera à voir ou revoir sur France Télévision le 10 juillet prochain.

Crédit : Mélanie VIVIES
Partagez et likez-nous !
Pin Share
+1
0
+1
8
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Laisser un commentaire