La danse continu à L’Escale de Tournefeuille avec des “Petites formes” les 8 et 9 novembre 2013.

escale-danse-cie-grivet

Pour cette nouvelle saison culturelle, L’Escale à Tournefeuille nous propose une sélection de danse. Après les chorégraphies acrobatiques de “Ce que le jour doit à la nuit” et les claquettes de “Liaisons”, les 8 et 9 novembre 2013, la Compagnie Grivet nous propose “Petites formes” en solo, duo ou trio.

 

La saison culturelle de L’Escale s’est ouverte sous le signe de la danse, avec « Ce que le jour doit à la nuit » du chorégraphe Hervé Koubi et son énergie acrobatique ; puis avec un spectacle-découverte des claquettes contemporaines de part et d’autre de l’Atlantique « Liaisons » (Chicago Tap Théâtre, Tapage et TapOlé). La danse invite « aux voyages » avec des propositions singulières.

En novembre, du solo au trio, les “Petites formes” de la Compagnie Emmanuel Grivet explorent pour notre plus grand plaisir des bulles de vie entre solitude et confrontation à l’autre.

Du solo au trio, un voyage à travers des formes courtes et légères, où la rencontre, les règles de la relation et ses jeux, la friction du singulier et du commun se font jour.
Tour à tour lumineux et engagés (Open space trio), détachés et parfois faussement nonchalants, dans l’urgence, ou dans l’intimité (Duo 1), les danseurs visitent les thèmes récurrents de la solitude, du face à face et de l’engagement. Se dévoilent alors les élans et la perte, l’attente, l’espérance, et toute la part d’ambiguïté et de trouble sans laquelle le vivant et la relation n’existent pas.

Réservez dès maintenant vos places pour le vendredi 8 et/ou samedi 9 novembre 2013 à L’Escale de Tournefeuille.

Plus d’informations : www.mairie-tournefeuille.fr

 

+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Laisser un commentaire